Actualités
Takeda

Par Guy Chastel Senseï de l’école Takeda ; 3ème dan FEKAMT
3ème dan AïkiJutsu et IaïJutsu ; 2ème dan JoJutsu ; 1er Dan Kendo et jukempo ISTB

La section Aikijutsu du CSMB propose l’apprentissage de plusieurs disciplines issues d’une école ancestrale de samurai.

Comment présenter une école sans se référer à sa création.

« Expliquer l’historique permet de comprendre la pratique ».

La Takeda ryu est une école ancienne, elle doit son nom à une famille de samurai qui régnait sur le clan Takeda à l’ère du Sengoku Jidai (12ème siècle) au Japon. Les Takeda avaient la charge de la surveillance rapprochée de l’empereur et de son palais. Ces « serviteurs » (samurai) étaient initiés, dès le plus jeune âge, à toute sorte de combats avec ou sans armes. Lors de la pacification du Japon à l’ère EDO, les samurais ont dû abandonner les armes et pour la plus part ce sont tournés vers les arts. Au fil des siècles les techniques de combats se sont transmises de générations en générations s’adaptant aux temps modernes.

De nos jours, notre école continu à transmettre cet art martial en éduquant les élèves dans la tradition des multiples disciplines que sont l’aïki-jutsu, le jo-jutsu, le iaï-jutsu, le ken-jutsu, le battogiri et le shuriken-jutsu, pour les principales. Pendant qu’en occident les différentes écoles se spécialisent dans telle ou telle voie (do) notre représentant international Zeifrid Kobilza pérennise notre art respectant les valeurs du BUDO et de son esprit (bushido).

Concrètement nous étudions l’art de l’harmonie des énergies (aïki), techniques à main nues qui utilise l’énergie de son partenaire pour la retournée à son avantage.

L’art du bâton (JO) à main nue contre un bâton, ou vice versa, ou bâton contre bâton, techniques autant ludiques qu’efficaces utilisant des clés d’immobilisation et des projections complétées par des frappes et des blocs.

L’art du sabre (Iaïdo) discipline phare de notre école permettant une grande diversité éducative visant à développer chez l’élève les notions de confiance, d’humilité, de respect et de précision.

Tout comme les deux autres disciplines liées à cet art, le kendo et le battogiri, l’un proposant des techniques à distance réelle avec un sabre en bois et l’autre l’application en solo visant à compléter l’art du sabre par la coupe de cibles en paille roulées (maki).

Enfin, chaque discipline possède son niveau d’évaluation, hors mis les passages de grade, dans la pratique de tournoi réglé par un arbitrage.

Toutes ces disciplines obéissent à des principes simples (protection, esquive, contrôle) et logiques (tu es ce que tu es) qui visent à la protection et à la sécurité des pratiquants. La Takeda ryu Kobilza Ha a aussi comme ambition de former ses élèves aux valeurs essentielles d’une vie harmonieuse pour soi et vers  les autres :  REI l’éthique, CHI la connaissance, NIN la bienveillance, GI la justice, SHIN la confiance.

Au CSMB nous pratiquons l’AïkiJutsu, pour les enfants : (de 7 à 14 ans)

  • Le lundi et le vendredi de 17h00 à 18h30
  • Le mercredi de 14h00 à 16h00

Pour les adultes :

  • Le lundi de 18h00 à 20h00
  • le vendredi de 20h00 à 21h30

 

Pratique des armes (cours adultes et enfants) : le vendredi de 18h30 à 19h45

Actualités
CSMB